campagne photo

Cette série de photos est une continuation d’une riche collaboration entre Healthy Legal Minds | Ju(ri)stes en santé et Le droit a besoin du féminisme car (LNFB). Cette campagne de photos exprime les plus simples moyens qu’ont appris les gens dans le domaine du droit afin de survivre et s’épanouir, en utilisant des images puissantes qui déterrent les relations que nous avons avec la santé en tant que juristes. Afin de protéger les identités des remarquables étudiant.e.s, membres facultaires et avocat.e.s qui ont participé, nous avons photographié les mains des gens tenant quelque chose d’une valeur personnelle. Nous espérons qu’un jour cette protection ne sera pas nécessaire.

Étude de McGill

Ju(ri)stes en Santé favorise une approche basée sur les faits en ce qui concerne les programmes en santé mentale. En 2017, JES a publié ses conclusions et recommandations à l’Université McGill. Les facteurs psychologiques qui sont à risque pendant les études de droit sont les facteurs les plus importants au bien-être d’une personne en tant qu’avocat.e. Les recommandations visent à créer un environnement offrant plus de soutien et rendant possible l’émancipation pour les étudiant.e.s, tout en maintenant la rigueur intellectuelle de la formation juridique.

Projet d'amélioration de l'espace

Dans les résultats de notre étude sur le bien-être de la communauté étudiante de la Faculté de droit de McGill, des préoccupations relatives à l’espace ont été mises de l’avant. Les étudiant.e.s ont exprimé avoir des problèmes avec l’accessibilité et la jouissance dans les espaces communs de la Faculté de droit. Parmi leurs principales demandes, on retrouvait un réaménagement avec du mobilier nouveau et amélioré, des espaces dédiés à l’étude en collaboration et aux travaux de groupes, des endroits où prendre et passer des appels téléphoniques ainsi que des endroits polyvalents pouvant facilement accommoder des événements sociaux et des activités. Ainsi, nous travaillons en collaboration avec une équipe à travers la Faculté afin de rendre ses demandes des réalités pour les étudiant.e.s.